fbpx

Un témoin (québécois) privilégié de l’histoire de Jackie Robinson

Mon chum Derek s'apprête à réaliser un record fabuleux puisque ce dimanche, il aura enchaîné sept shows successifs de Bonsoir les sportifs sur les ondes du 98.5 FM. Ce fait historique mérite certes d'être souligné sur notre plate-forme, surtout qu'il le fait avec son grand sourire légendaire. Levons notre casquette, des Nats, des Yankees ou des Expos à cet individu au grand coeur.

Enfin bref, hier, l'ancien 66 des Expos s'est entretenu avec un nonagénaire afin de dialoguer au sujet de la légende Jackie Robinson, qui fêtait ses 100 ans jeudi. Cette discussion a percuté le coeur du grand Derek, qui a réussi l'exploit d'amener cet homme en direct, où ce dernier a raconté son histoire singulière au peuple québécois. Comprenez-vous le frisson qu'il nous a procuré?

Jackie Robinson - Photo : Getty

Monsieur Vincent, 92 ans, a connu personnellement le numéro 42. Les deux hommes habitaient sur la rue de Gaspé et se sont liés d'amitié. C'était évidemment l'époque des Royaux de Montréal, où Robinson a volé 40 coussins lors de l'été 1946. Assister à l'une des joutes de Jackie, c'était tout un spectacle, selon les écrits et les vieilles vidéos à son sujet.

C'est de son lit d'hôpital, à la suite d'une opération à coeur ouvert, que l'ami du défunt Jackie s'est livré sur les lignes ouvertes (alors qu'il a hésité au préalable, je vous rappelle). Chez lui, il détient une tonne de photos, de vieux bâtons et une casquette qu'a portée Jackie il y a de cela plus de 70 ans. Jusqu'à hier soir, personne ne pouvait se douter qu'un Québécois possédait des pièces d'anthologie.

Jackie était un homme bon, qui s'est amouraché de la ville de Montréal. Robinson a pris soin du petit Vincent, en l'amenant au terrain pour le ramener chez lui après les rencontres. Le plus cocasse au sujet de ce récit unique, Jackie consommait une quantité inconcevable de Kik Cola (boisson gazeuse de l'époque) afin de shiner ses bottines. Oui, oui! C'était la meilleure solution pour faire briller ses chaussures à moindre coût. Un coup de guenille, une gorgée et le tout était joué!

Lorsque Jackie Robinson a rejoint les Ligues majeures, il a envoyé des cartes tous les Noëls (pendant une dizaine d'années) à monsieur Vincent. Bref, cet homme doit venir fêter le baseball et surtout, Jackie Robinson, le 25 mars prochain en direct du Stade olympique. N'est-ce pas le meilleur moment pour remettre toute sa collection de "Jackie" à l'épouse de celui-ci?

Source : 98.5fm

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Il y a 25 ans, j’y rêvais…

MLB en bref : Les Giants magasinent | Le cas de Carlos Correa | Yasiel en rouge

Suivant