fbpx

Moe Berg, le receveur qui était un espion Américain

Récemment sur Netflix, un film mettant en portrait un joueur de baseball a été mis en ligne. The catcher was a spy du réalisateur Ben Lewin relate la vie non conventionnelle de Moe Berg (Paul Rudd), un receveur ordinaire dans les Majeures, ayant une double vie d’agent secret pour le gouvernement américain.

Je ne vous cacherai pas qu’en regardant le long-métrage j’ai été un peu déçu, le film étant plus axé sur son rôle d’espion que de joueur de baseball. Il n’y a pratiquement pas de scènes de baseball dans l’œuvre, outre un peu au début au Fenway Park et aussi au milieu en plein champ de guerre, histoire, je présume, de nous rappeler qu’il était un joueur de baseball avant tout!

Moe Berg en position. - Photo : Stanley Weston, Getty Images

À la découverte d’un personnage unique

Découverte, le mot est vaste. Moe Berg (2 mars 1902 – 29 mai 1972) est né à New York de parents juifs. Il a débuté sa carrière en 1923 et joué son dernier match en 1939 dans l’uniforme des Red Sox de Boston. Berg a vécu l’entièreté de sa vie dans la discrétion et les secrets. Le membre du Temple de la renommée de la cohorte 1966, Casey Stengel, le décrivait comme « l’homme le plus étrange à avoir jamais joué au baseball ».

Le receveur était d’une intelligence incroyable. Il était un diplômé des prestigieuses universités de Princeton et Columbia. Berg a aussi étudié à la Sorbonne. On raconte qu’il parlait de façon fluide 12 langues et lisait pas moins de 10 journaux par jour. Berg participait à des quiz radiophoniques de cultures générales. Le commissaire de la MLB de l’époque, Kenesaw Mountain Landis affirmant qu’en une demi-heure il avait fait plus pour le baseball que lui durant son mandat.

Photo :  Wikipedia

Sur le terrain, il était plus reconnu pour ses prouesses en défense qu’au bâton. Il a conclu sa carrière avec une moyenne de .243 (ce qui était faible pour l’époque) et seulement six coups de circuit. Néanmoins, sa vision et son sens de l’anticipation ont fait de lui l’un des meilleurs joueurs défensifs de son ère. Dans les faits, son héritage baseball demeurera qu’il était un joueur de baseball moyen, un receveur numéro 2, si on veut.

Un périple en Orient qui changea tout

Berg, en tant que joueur de baseball, était aussi reconnu pour ses deux visites au Japon. Il s'est rendu au pays du soleil levant une première fois en 1932 avec deux autres joueurs pour enseigner le baseball dans les universités et enfin, une deuxième fois, lors d’une tournée de joueurs étoiles incluant Babe Ruth et Lou Gehrig notamment, afin d’affronter les meilleurs joueurs du Nippon. Considéré comme étant « l’homme le plus intelligent à avoir joué au baseball », c’est justement au Japon que sa carrière d’espion a commencé lorsqu'il a filmé des scènes pour l’armée, de son propre chef. Son histoire est reliée à celle d’Heisenberg, le célèbre physicien Allemand, proche d’Hitler durant la seconde Guerre mondiale.

Paul Rudd interprétant Moe Berg lors de la tournée des étoiles au Japon
Paul Rudd interprétant Moe Berg lors de la tournée des étoiles au Japon. - Photo : IFC Films

Bref, pour en apprendre plus sur cet homme excentrique et son côté-espion, je vous invite à visionner le film ou encore effectuer quelques recherches sur internet. Berg est fascinant, croyez-moi!

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Quel est le potentiel des joueurs obtenus par les Rays contre Chris Archer?

J.T. Realmuto, bientôt à Cincinnati?

Suivant