USP MLB: WASHINGTON NATIONALS AT ATLANTA BRAVES S BBN ATL WAS USA GA

Les médias de New York cherchent des coupables

Depuis le début du marché des agents libres, il est clair que Bryce Harper ne deviendra pas un membre des Yankees. Quant à Manny Machado, les chances de le voir enfiler un pyjama rayé à partir de 2019 sont de plus en plus minces.

Évidemment, cela fait en sorte que certains individus sont fâchés. Habituées de voir les Bombardiers bombarder les agents libres d’offres impossibles à refuser, certaines personnes n’adhèrent pas à l’idée de voir les Yankees ne plus vouloir dépasser la taxe de luxe.

Et ils cherchent des coupables…

Publicité

Pour résumer la une du Daily News, les contrats de Jacoby Ellsbury et de Giancarlo Stanton empêcheraient Brian Cashman de bouger.

On sait que c’est le cas, personne ne peut dire le contraire. Sans ces contrats, je suis persuadé que les Yankees auraient déjà mis la main sur une des deux vedettes – voire les deux.

Mais on ne peut pas se raconter l’histoire de cette façon. Ce n’est pas fair.

Pourquoi critiquer Stanton?

Mis à part le fait que l’alignement des Yankees gagnerait à mettre la main sur un frappeur gaucher de la trempe de Bryce Harper, je ne vois pas comment la présence de Stanton peut être critiquée au détriment de Ti-Bryce. Il obtient peut-être plus de retraits sur trois prises, mais il est un frappeur beaucoup plus épeurant que l’est Harper. Il frappe notamment beaucoup plus de longues balles que son collègue.

Publicité

Et il gagne moins cher, aussi.

Il n’a presque rien coûté aux Yankees en termes d’espoirs et il a tout de même frappé 38 bombes dans une année où il devait s’habituer à son nouvel environnement. Pas si mal, non?

Photo : Twitter

Le cas d’Ellsbury est différent puisqu’il est véritablement un boulet financier… mais d’un autre côté, son cas est similaire à celui de Stanton : ce n’est pas de sa faute si les Yankees ont accepté de lui donner tant d’argent.

Il n’était pas pour refuser le contrat d’une vie.

Ces résultats ne sont pas la faute des joueurs et n’oubliez pas une chose : les Yankees n’ont pas besoin de payer 300 millions de dollars pour ces joueurs-là. Ils ont d’autres options beaucoup moins coûteuses à l’interne, ce qui pourra leur permettre de pouvoir éventuellement mettre la main sur un joueur qui comble véritablement leurs besoins.

Aussi simple que ça.