Frank-Robinson-Expos

Le dernier gérant des Expos, Frank Robinson, est décédé

Triste nouvelle sur la planète baseball, la légende Frank Robinson est décédée. Véritable pionnier dans la ligue, il a été le premier gérant afro-américain de la MLB ainsi que l’unique joueur à remporter le titre de MVP dans les deux ligues jusqu’à ce jour.

Robinson est décédé à l’âge de 83 des suites d’une longue maladie. Sa famille a demandé à la population d’offrir des dons à deux musées soit le National Civil Rights Museum of Memphis et le National Museaum of African American History and Culture à Washington.

Publicité

Robinson le joueur

Avant de marquer l’histoire en tant que gérant, il était avant tout un des meilleurs joueurs du circuit. Fort de 21 saisons dans la MLB, Robinson était reconnu pour son leadership et côté compétitif par ses pairs dans les différentes équipes avec lesquelles il a joué. C’est-à-dire : les Reds de Cincinnati, les Orioles de Baltimore, les Dodgers de Los Angeles, les Angels de la Californie et les Indians de Cleveland.

En 21 campagnes, il a frappé 586 coups de circuit et été nommé 14 fois au Match des étoiles. De plus, en 1966, il a gagné la Triple Couronne en frappant pour .316 avec 49 circuits, 122 points produits et 122 points en une seule saison. Cette même année, il a remporté la Série mondiale avec les Orioles pour le faire de nouveau en 1970.

We are saddened by the loss of Frank Robinson, a Hall of Famer, 2-time MVP and MLB’s first African-American manager. He was 83.

Posted by MLB on Thursday, February 7, 2019

Il a été élu au Temple de la renommée avec 89,2 % des votes lors de sa première année d’éligibilité en 1982.

Publicité

Le curriculum vitae de Frank Robinson dans le baseball est sans précédent, un pionnier dans tous les sens du terme, dont l’impact s’étend à plusieurs générations. Il était l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de la MLB et à oeuvré à plusieurs niveaux de la ligue pendant plus de 60 ans. – Rob Manfred

Robinson le gérant

Après sa longue carrière, il est passé de l’autre côté en tant que gérant. À l’instar de Jackie Robinson, il a changé à jamais le visage de la MLB en devenant le premier gérant afro-américain de l’histoire en 1975 avec les Indians. Lors de cette saison, il a été joueur-gérant. Il est devenu gérant à temps plein en 1977, après avoir pris sa retraite en 1976. Robinson comprenait la signification de ce moment simplement par le fait d’avoir dû endurer plusieurs insultes raciales et l’humiliation de la ségrégation en ne pouvant pas manger ou vivre avec ses coéquipiers blancs.

Dans sa vénérable carrière de gérant, il a fait partie des Indians, des Giants, des Orioles (où il a obtenu le titre de gérant de l’année en 1989), des Expos et des Nationals pendant 16 saisons. Robinson a sévi chez les Expos de 2002 à 2004 – année de leur déménagement – pour continuer son travail avec les Nationals de Washington. Il est donc à la fois le dernier gérant de l’histoire des Expos, mais aussi le premier gérant de l’histoire des Nationals, et ce, jusqu’en 2006.

Source : MLB