fbpx

Qui pourrait être à surveiller pour détrôner les Champions?

La saison n'est même pas encore commencée, mais déjà nous pouvons constater que certaines équipes se sont améliorées en vue d'être les prochains à remporter la Série mondiale. Dans le même ordre d'idées, nous pouvons également vous assurer que certaines équipes ne seront absolument pas dans le coup. Avec le nouveau format des séries, plus d'équipes peuvent maintenant y accéder et une fois qu'on y est, tout peut arriver. Je vais vous faire un petit aperçu de mon top 4 personnel des meilleures et pires équipes pour l'année 2019.

Photo : baltimoresun.com

Oublions 2019

Dans la catégorie, ce ne sera certainement pas cette saison : quatres formations me viennent en tête.  Tout d'abord, les Orioles de Baltimore qui ont connu la pire fiche l'an passé dans les ligues majeures avec un dossier de 47-115. Le nouveau directeur général Mike Elias a beaucoup de travail à faire s'il veut ramener cette équipe compétitive. Il a réussi un travail phénoménal avec le club école des Astros de Houston, eux qui ont été les champions en 2017. Les Orioles comptent sur quelques bons joueurs comme les Bundy, Mancini et Villar, mais nous sommes loin d'une participation aux séries.

Les Dbacks

La situation des Diamondbacks de l'Arizona n'est guère mieux, malgré une saison raisonnable de 82 victoires en 2018. La perte de leur as Patrick Corbin vers les Nationals de Washington, l'échange qui a fait passer leur joueur tout étoile Paul Goldschmidt aux Cardinals de St-Louis et l'incertitude en ce qui a trait à Zach Greinke font en sorte que les D'Backs rateront encore une fois de plus la marche automnale.  Ajoutez le fait que A.J. Pollock signera vraisemblablement ailleurs via les agents libres, l'avenir n'est pas tout rose en Arizona.

Photo : CBS Sports

Les A's

La formation qui pourrait inspirer une suite au succès Money Ball, les Athletics devraient revenir sur terre cette saison. Bien que les statistiques avancées pourraient me faire mentir, je ne crois pas qu'ils pourront recréer une saison miraculeuse comme la saison dernière. Trevor Cahill a quitté pour les Angels d'Anaheim, et le joueur étoile Jed Lowrie pourrait quitter aussi avec l'acquisition de Jurickson Profar. Leur as Sean Manaea, le seul lanceur avec plus de 10 victoires pour eux l'an passé, ratera la majeure partie de la saison en raison d'une opération à l'épaule. Les Chapman et Davis seront toujours au coeur de cette organisation, mais ils auront toute la misère du monde à aller chercher 97 victoires.

Les Blue Jays

Finalement, la seule équipe canadienne du baseball majeur, les Blue Jays de Toronto se batailleront sans aucun doute pour la dernière place de la division Est de la Ligue américaine. Le processus de reconstruction est bel et bien entamé dans cette ville. Les départs de Josh Donaldson, Troy Tulowitzki et J.A. Happ, entre autres, prouvent que les Torontois ont mis une croix sur la prochaine saison et quelques unes à venir. Marcus Stroman, Justin Smoak et Russell Martin pourraient servir de monnaie d'échange afin de regarnir la banque de prospects. Les partisans pourront se rabattre sur Vladimir Guerrero Jr. pour leur plus grande satisfaction.

Aspirants légitimes

Malgré tous les agents libres encore disponibles, ce qui va sensiblement modifier ce top 4, je vous dresse la liste de quatre équipes qui se sont très améliorées en vue de la prochaine campagne.

Paul Goldschmidt, St. Louis Cardinals
Paul Goldschmidt officiellement présenté à la presse sous ses nouvelles couleurs. Photo - MLB.com

Les Cards

Tout d'abord, allons-y avec les Cardinals de Saint-Louis. L'addition de la superstar de 31 ans, Paul Goldschmidt, qui vient de participer à son 6e Match des étoiles consécutif, sera une addition magistrale à cette équipe. Avec le retour de Matt Carpenter au 3e but, Marcel Ozuna et Yadier Molina, les Cards n'auront aucune difficulté à mettre des points au tableau. Ajoutez à ceci une belle rotation de partants avec Carlos Martinez, Miles Mikolas et Michael Wacha, selon moi, cette équipe sera parmi les favorites.  Andrew Miller sera également un nouveau membre des releveurs de l'équipe.

Les Dodgers

Pouvons-nous passer sous silence les Dodgers de Los Angeles? Malgré l'immense transaction qui a fait passer Yasiel Puig aux Reds, l'équipe de L.A. sera encore dans la course. Fière d'une expérience en séries, cette équipe compte encore sur d'excellents lanceurs avec le retour de Kershaw et l'émergence de Buehler. Solide enclos de releveur avec l'addition de Joe Kelly et le retour en santé de Jensen, les 8e et 9e manches seront l'affaire des Dodgers. De plus, il reste encore beaucoup d'argent à dépenser.... peut-être pour un certain Bryce Harper.

Les Astros

Les Astros de Houston restent pour moi une valeur sûre. Évidement avec les départs de Charlie Morton vers les Rays de Tampa Bay, Dallas Keuchel et de Lance McCullers Jr., la rotation en prendra un coup.  Mais Gerritt Cole et Justin Verlander figurent parmi l'élite au monticule. Sans oublier que leur alignement des frappeurs est très dévastateur et intimidant à affronter. Tous ces joueurs et la chimie qui les unit après leur victoire il y a 2 ans, fera en sorte que Houston y sera jusqu'à la toute fin.

Et...

MA surprise et mon équipe qui se hissera parmi les meilleures cette saison est : roulement de tambour , les Phillies de Philadelphie.

Oui, oui, je sais vous êtes sceptiques! Regardons un peu plus en détails. Leur solide transaction double avec les Mariners de l'énigmatique Dipoto permettant à Philly d'ajouter Jean Segura, et par le fait même aussi retourner Rhys Hoskins au 1er but a été le début d'une belle aventure. L'ajout de Andrew McCutchen au poste de voltigeur à grand coup de millions de dollars se veut aussi une excellente signature selon moi. Il solidifiera l'ordre des frappeurs et patrouillera le champ extérieur de manière sublime. L'ajout de David Robertson en relève complète un enclos qui en avait bien besoin.  J'aime beaucoup les Phillies qui donneront chauds aux autres équipes d'une excellente division....  Philadelphie sera en séries s'ils peuvent éviter de s'effondrer dans le dernier droit comme l'an passé!

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

David Robertson : le Martin Brodeur du baseball

Les Rays annoncent des rénovations au Tropicana Field

Suivant