AJ Pollock

Que se passe-t-il avec A.J. Pollock?

Derrière les Bryce Harper et les Manny Machado de ce monde, d’autres joueurs sont présentement à la recherche d’une nouvelle entente contractuelle. Ils attirent moins l’attention, mais ces joueurs-là aideront aussi leur nouvelle équipe à avoir du succès.

Parmi les agents libres prisés, on compte le voltigeur de centre A.J. Pollock. Même si nous avons parfois l’impression qu’il est fait en mousse de nombril en raison de ses nombreuses blessures, il n’en demeure pas moins que celui qui a passé toute sa carrière dans le désert de l’Arizona aiderait bien des équipes avec son excellence dans le champ de patates.

Il est toutefois difficile de s’imaginer qu’il signera avant Bryce Harper. Même si on ne parle pas de la même classe de joueurs, il est difficile de s’imaginer que Pollock, qui vise un contrat de 80 millions de dollars, signera avant Harper. Les mêmes équipes reviennent souvent et elles sont clairement certaines priorités.

Publicité

Quel est son marché?

Quelles sont les options le concernant, donc?

Selon le site de la MLB, les Reds (malgré l’acquisition de Puig), les Phillies et les White Sox pourraient tenter de mettre la main sur ses services. Il est donc difficile de s’imaginer, tel que mentionné, que Pollock aura une offre sur la table de la part de ces formations tant qu’Harper sera libre comme l’air. On parle aussi sur le web des Phillies ou des Dodgers qui pourraient avoir de l’intérêt.

Permettez-moi d’ajouter le nom des Mets de New York dans cette équation. Selon Anthony DiComo, qui est sur le beat de l’équipe, il serait étonnant que la formation de New York n’ajoute pas un voltigeur à son alignement.

Publicité

Certaines équipes se rajouteront sans doute quand le marché prendra de l’ampleur… ou quand il se décidera à demander moins d’argent. Donner 80 millions de dollars sur cinq ans à un voltigeur de centre de 31 ans qui est fait en porcelaine, c’est clairement un risque.