Bryce Harper

Le courant a passé entre Harper et les Phillies

Hier, à Las Vegas, avait lieu la première rencontre officielle entre l’état-major des Phillies de Philadelphie et le clan Bryce Harper – à noter que les Phillies avaient déjà rencontré Scott Boras avant cette rencontre. L’organisation de la Pennsylvanie a présenté un arsenal complet : Matt Klentak (directeur général), Andy MacPhail (président aux opérations baseball), Gabe Kapler (entraîneur) et John Middleton (propriétaire majoritaire des Phillies). Harper, pour sa part, était accompagné de sa femme Kayla et de son agent Scott Boras.

Selon certaines rumeurs, la rencontre aurait duré aux alentours de cinq heures. Mais somme toute, ce qui ressort le plus de cette tant attendue rencontre, c’est qu’elle a été positive pour les deux camps. Puis les Phillies et Bryce Harper n’ont que du bien à dire de ce meeting. Le grand manitou des Phillies, John Middleton, semblait être très satisfait de ce qu’il a vu d’Harper.

Je crois que la rencontre a été réellement positive. Il a une femme merveilleuse. C’était bien de rencontrer l’homme après avoir vu le joueur jouer pendant plusieurs années. Nous devions connaître Bryce pour comprendre son rôle sur le terrain, dans l’abri. Bryce et Kayla sont un couple étonnant pour de si jeunes personnes. Ils sont unis et très impliqués dans la communauté. C’était de beaux moments passés en leur compagnie.

C’est bien beau tout ça, mais…

Même son de cloche du côté de Matt Klentak pour qui c’est important de se rapprocher afin de bien établir les paramètres nécessaires pour l’obtention de sa signature au bas du contrat. Du côté du clan Harper, ça semble être le silence le plus complet. Par contre, Jim Bowden (CBS, MLB Network, The Athletic) aurait mentionné sur les ondes de la radio de MLB Network que «Bryce Harper a été extrêmement impressionné par les Phillies et leur présentation. Il a tissé des liens avec tous les gens présents dans la pièce et ce sentiment était réciproque.»

Publicité

Bien sûr, tout cela est bien beau, mais aucune signature n’a été annoncée. Rien. On peut donc conclure que oui, les Phillies ont encore des chances de mettre la main sur le tant convoité agent libre, mais que rien n’est fait. Cependant, au moment de la rédaction de ce texte, Bob Nightengale du USA Today, tweetait que les Phillies étaient maintenant les favoris pour signer Harper. Selon ses sources, qui ont préféré demeurer anonymes puisque les deux clans sont toujours en négociations, les Phillies seraient très agressifs et que l’intérêt des Nationals s’évaporerait peu à peu. Les têtes dirigeantes des Nationals parleraient de « long shot » lorsqu’ils parlent d’un retour de leur favori.

Cette saga n’est pas encore terminée! Les deux rivaux de l’Est de la Nationale se livrent encore une chaude lutte pour compter Harper dans ses rangs. Heureusement, cela devrait prendre fin bientôt. Du moins, on le souhaite…

10e manche

Je n’ai pas le choix de vous partager une théorie qui est sortie aujourd’hui concernant la saga Harper. Je ne vous la partage pas parce que j’y crois, mais bien parce qu’elle m’a plutôt fait rire et que je la trouve exagérée.

Publicité

Matt Rappa du Sports Talk Philly a écrit sur le fait que Vince Velasquez aurait fait la demande de changer de numéro pour désormais porter le no.21, libérant ainsi son no. 28. Jusque là, ça va! Bryce Harper arbore, depuis ses débuts dans la MLB, le no. 34 qui n’a été porté par nul autre que Roy Halladay chez les Phillies. Selon Frank Klose du 97.3 ESPN, les Phillies retireraient le numéro d’Halladay si celui-ci est intronisé au Temple de la renommée cette année. En retirant le no. 34, Bryce Harper se retrouverait donc orphelin de numéro et se verrait obligé d’en porter un autre.

Il se trouve donc que deux joueurs des Phillies ayant porté le no. 28 par le passé ont d’étroits liens avec Harper. Il s’agit de Kevin Frendsen (ancien coéquipier chez les Nats et maintenant annonceur dans une radio de Philadelphie) et de Jayson Werth, maintenant à la retraite. Selon Rappa, la famille Harper aurait des liens très proches avec les familles de deux anciens des Phillies.

La libération du no. 28 par Vince Velasquez serait donc un signe, pour Matt Rappa, que la signature de Bryce Harper serait imminente à Philadelphie.

Farfelu!