Une petite mise à jour au sujet de Tim Tebow

Brodie Van Wagenen, le nouveau directeur général des Mets de New York, qui tente de brasser une soupe au goût très amer, bouge ses pieds depuis son embauche. Personne ne peut le critiquer à cet égard puisqu’il tente de placer son empreinte d’ours sur l’équipe. Robinson Cano et Edwin Diaz sont des additions de taille, qui devrait attirer les amateurs à franchir davantage les tourniquets. Parlant de fanatiques qui se présentent au stade pour contempler de « gros » noms, pourquoi ne pas amener Tim Tebow?

Les fanatiques des Mets l’apprécient beaucoup. Photo : USA Today Sports – Jasen Vinlove

Tebow est l’un des nombreux anciens clients de Van Wagenen… Facile de ressortir le fameux calcul mathématique que l’on apprend à la maternelle (1 + 1 = 2) afin de saisir les raisons du retour (avec l’organisation) de l’ancien quart-arrière de la NFL. Il n’était pas question que Tebow quitte l’environnement de l’équipe puisqu’il amène une tonne de partisans dans les stades des mineures des Mets (mais aussi ceux des autres franchises). Tebow, peu importe votre opinion, c’est très vendeur.

Dans le AA en 2018, Tebow s’est imposé avec une moyenne de .284, six bombes et un total de 36 points produits en 84 joutes. Le moment est-il venu d’effectuer un pas de plus vers son objectif? Forcément. BVW s’est présenté en ondes hier afin d’annoncer que son poulain amorcera le prochain printemps à Syracuse, au niveau AAA. Une étape fondamentale de cette épopée vers les Majeures… que ça déplaît ou non à ses dénigreurs.

Van Wagenen ne s’est pas arrêté là… Nenon! Il n’a pas exclu l’idée de rappeler Tebow quelque part dans l’année afin de couvrir une section du champ. Si une blessure survient, Tebow sera certes l’une des options logiques des Mets :

Publicité

Si Tim Tebow est le meilleur joueur offensif du Triple-A à ce moment-là, il sera dans la formation de Mickey Callaway (gérant). – Brodie Van Wagenen

Voilà une phrase qui indique clairement ce que la verte recrue des Mets, le GM, a de tracé sur son calepin. Son rêve, celui de Brodie, a de fortes chances de se réaliser puisqu’il a désormais les guides de l’équipe entre ses dix doigts.

Vive Tebow!