Les Mariners ont menti à leurs fans

La reconstruction des Mariners en a pris plusieurs par surprise, notamment leurs partisans. En effet, les dirigeants de l’équipe leur ont menti toute la saison. En juillet, le président Kevin Mather affirmait avoir une formation jeune et en forme prête à se battre pour une place en séries chaque année. Le 6 novembre dernier, alors que des rumeurs de reconstruction circulaient à Seattle, Jerry Dipoto, le directeur général, s’est empressé de dire que c’était simplement de fausses nouvelles. Sur MLB Network, il affirmait même que l’alignement avait trop de talents pour faire cela.

Quelques jours seulement après cette entrevue, la vente de feu commençait : Paxton, Cano, Diaz, Segura, Nicasio et d’autres allaient changer d’adresse. C’est absolument honteux. Qu’est-ce qui a bien pu se passer dans les dernières semaines? Pourquoi avoir caché leur jeu aussi longtemps à leurs partisans? Il est difficile d’expliquer une volte-face aussi rapide.

Une reconstruction ratée?

Pour rajouter l’insulte à l’injure, les Mariners pourraient bien rater leur reconstruction. Selon Eno Sarris de The Athletic, Dipoto pourrait rater sa cible en se débarrassant trop rapidement de gros contrats.

Publicité

L’analyste considère les transactions récentes comme une façon de se débarrasser de gros contrats. Par exemple, dans le dossier Cano-Diaz, le DG aurait pu obtenir beaucoup plus en échange d’Edwin Diaz s’il l’avait offert seul, mais son empressement à se débarrasser du contrat de Cano l’a emporté. Dans une entrevue accordée à Jeff Sullivan, Dipoto a utilisé l’expression « prostituting » en parlant de l’implication de Diaz dans la transaction. C’est bel et bien ce qu’il a fait : « vendre un talent de façon vile sans regard pour l’éthique. » 

Diaz gagne toujours le salaire minimum des Ligues majeures tout en étant l’un des cinq meilleurs releveurs du circuit. Son K-BB % (pourcentage de retraits sur des prises moins pourcentage de buts sur balles accordés) est comparable à celui de Craig Kimbrel, Kenley Jansen et d’Aroldis Chapman. 

Publicité

Peu de cas d’échange de releveurs de ce niveau existent. Le seul qui s’en rapproche est l’échange de Francisco Meija, 26e espoir du baseball majeur, aux Padres en retour d’Adam Ciber et de Brad Hand. En retour de Cano et Diaz, les Mariners obtiennent un groupe d’espoirs mené par Jared Kalenic, 85e espoir selon Fangraph. Les Mariners sont-ils inconscients ou Brodie Van Wagenen est-il un véritable génie comme directeur général?

Se débarrasser de gros contrats comme celui de Cano est la seule priorité de Jerry Dipoto. Il enlève certainement un énorme poids financier des épaules des propriétaires, mais n’obtient pas les meilleurs espoirs possible. Malheureusement pour les Mariners et leurs partisans, ce n’est pas comme ça que l’on reconstruit une équipe.

Source : The Athletic