Fernandez

Jose Fernandez a presque changé d’adresse en 2016

Maintenant que David Samson n’est officiellement plus sous contrat avec les Marlins de Miami, il semble se permettre de parler plus librement de son ancienne organisation.

Petit Trot est invité partout depuis l’expiration officielle de son entente contractuelle avec les Marlins en octobre passé. Même s’il ne travaille plus pour eux depuis un an, rien ne l’empêche maintenant de jaser librement, ce qui en fait un invité de choix pour les gens de Miami.

L’une des choses que nous avons apprises, c’est que Loria était plus enclin à vendre l’équipe à Jorge Mas qu’à Derek Jeter et Bruce Sherman en raison de sa ville natale. Jorge Mas, un investisseur local de Miami qui est aujourd’hui à la base de l’arrivée de la MLS à Miami, n’avait pas les fonds nécessaires pour acheter les Marlins et c’est pourquoi Jeter est le proprio aujourd’hui.

Selon Barry Jackson, ces propos ont été corroborés par Mas via courriel.

Publicité

Jose Fernandez

Une autre information hyper importante dévoilée par Samson concerne le défunt Jose Fernandez.

Le lanceur vedette des Marlins, qui a tragiquement perdu la vie en septembre 2016 dans un accident de bateau, n’aurait pas réussi à s’entendre avec les Marlins sur les termes d’une prolongation de contrat il y a exactement trois ans. Fernandez s’était vu offrir pas moins de 30 millions de dollars dès ses premiers moments d’arbitrage, un record pour un lanceur à l’époque. Il a toutefois choisi de refuser cette offre proposée par les Marlins.

Fernandez
Photo : Twitter

Ces derniers ont donc eu terriblement peur de le perdre sur le marché de l’autonomie à la fin de la saison 2018 (eh oui, il serait aujourd’hui un agent libre convoité) et ont tenté d’utiliser ses trois années de contrôle comme appât principal d’une transaction.

Et une équipe a presque mordu : les Diamondbacks.

Publicité

Selon Petit Trot, pas moins de cinq joueurs auraient pris le chemin de la Floride. Parmi eux, on compte Patrick Corbin, A.J. Pollock et Brandon Drury.

Ce sont toutefois les DBacks qui ont refusé d’aller de l’avant avec cette transaction qui, disons-le, aurait changé en partie le visage du baseball. L’entente aurait presque eu lieu puisque, à un certain point, Samson et son groupe pensaient qu’ils allaient réussir.

Les Marlins ont finalement offert un contrat d’un an évalué à 2.8 millions au lanceur, qui a perdu la vie à quelques jours de la fin de la saison. Il n’aura donc jamais lancé pour une autre organisation, comme vous le savez sans doute.

Pouvez-vous imaginer à quel point le visage des Marlins serait différent aujourd’hui si cette transaction avait eu lieu?