Stephen Bronfman

Expos : Bien faire les choses selon Bronfman

Ça jacasse pas mal au sujet des Expos et c’est de bon augure. Que ce soit à cause des Rays ou des avancements dans le projet, on ne dénote que du positif ou presque. Disons que ça chatouille pas mal le canal auditif de plusieurs au Québec, mais ne mettons pas la charrue devant les boeufs.

Bien faire les choses

Stephen Bronfman est en tournée médiatique. Il répond avec sourire à toutes les questions qu’on lui pose sans reculer devant rien. Ce que je retiens le plus, c’est la clarté avec laquelle il dirige ce projet, mais surtout, sa volonté de bien faire les choses. Il l’a d’ailleurs prouvé une fois de plus lors d’une entrevue au 98,5 Sports.

Inévitablement, plusieurs font le parallèle entre la situation des Expos et celle des Nordiques. Est-ce que la première pelletée de terre se fera avant la certitude d’avoir une équipe à Montréal comme c’est le cas à Québec?

La réponse est non.

Publicité

Bronfman a été très clair : « On ne va pas bâtir un stade avant de savoir si on a une équipe.»

Depuis le jour 1, Bronfman tient à ce que la MLB soit impliquée dans le processus du retour d’une équipe. Il veut que son équipe chemine main dans la main avec les ligues majeures. Ainsi, il s’assure ne pas 1 – faire de faux pas, 2 – mettre Montréal dans le pétrin.

Je pense qu’on a fait notre travail tranquillement. On ne va pas bâtir un stade avant de savoir si on a une équipe. On est chanceux ici à Montréal parce que si ça vient plus vite que l’on est prêt avec un nouveau stade, on a toujours le Stade olympique. Je pense qu’on est dans une meilleure étape peut-être que la ville de Québec et on a de très bonnes relations avec la ligue.

Rappelons-nous que ce n’est pas la famille Bronfman qui a mis les Expos en péril, mais bien le propriétaire succédant, qui était nul autre que Jeffrey Loria.

Publicité

Les Expos avec Stephen Bronfman? J’y crois énormément et ses propos sont rassurants. Sa vision est la vision d’un homme d’affaires qui assurent ses arrières, mais surtout qu’aucun bâton ne soit mis dans les roues.

Source : 98,5 Sports