Patrick Corbin, Washington Nationals

140 millions et tout à prouver

Mardi, les Nationals de mon ami Jeff Drouin ont surpris tout le monde en concluant un contrat de six saisons à la hauteur de 140 millions de dollars avec le lanceur Patrick Corbin. L’équipe de la Capitale se montre très active depuis la fin de saison et mis à part le dossier Bryce Harper, on commence à voir quel visage aura la formation en 2019. Ce qu’on peut déjà affirmer, c’est qu’à Washington, la vie sans Bryce semble avoir déjà débuté.

Des hauts et des bas pour « Pat »

Le lanceur de 28 ans n’est peut-être pas le joueur le plus populaire du circuit, mais il n’en est pas moins une patte fiable. Néanmoins, le montant versé par les Nats peut faire grincer des dents certains d’entre vous. Un pactole de 140 millions $ pour six ans, c’est beaucoup. Puis 23 millions de dollars par saison pour lancer une fois tous les cinq jours, ça semble cher payé pour un joueur au CV encore pas mal vierge.

Alors soit les Nats ont un sacré flair ou soit ils en ont dans le pantalon.

Publicité

Certes, Patrick Corbin sort d’une belle saison 2018 avec les « crotales » qui l’a vu remporter 11 victoires et afficher un sommet en carrière de 3.15 de MPM, 246 strikeouts et un WHIP de 1.050 en 33 départs, mais quand on se penche de plus près sur les chiffres, il n’y a pas de quoi tomber à la renverse.

Patrick Corbin, Washington Nationals
Statistiques en carrière de Patrick Corbin. Photo – ESPN

Depuis ses débuts en 2012 en Arizona, Corbin a presque tout connu. Sélectionné au Match des étoiles en 2013, le jeune lanceur a eu droit à sa « Tommy John » en 2014 pour ne revenir qu’à la fin de la saison 2015.

Avec cinq victoires et 13 défaites l’année suivante, Corbin est allé faire un stage dans l’enclos des releveurs avant de reprendre une place de partant en 2017 (14 victoires-13 défaites).

Publicité

En 2018 et fort de ses expériences en tout genre, Corbin semble avoir gagné en maturité. Le gaucher a réussi à s’imposer au point de gagner le droit de participer à son second Match des étoiles et de terminer à la 5e place dans les votes pour le trophée Cy Young. Une belle progression.

La suite … quelle suite?

Sur le papier, l’ajout de Patrick Corbin à une rotation partante qui comprend déjà des noms comme Max Scherzer ou Stephen Strasburg a de quoi impressionner. Les Nats aiment les lanceurs. Avec 525 millions de dollars investis sur ces seuls trois artilleurs – 210 millions Scherzer, 175 Starsburg et 140 Corbin – les Nats affichent leurs couleurs.

Patrick Corbin aura fort à prouver à ses dirigeants que la somme investie pour ses services est à la hauteur de leurs attentes. Je ne sais absolument pas de quoi sera faite la saison 2019 du joueur et je me réserve tout pronostic, mais je n’aurais certainement pas été celui qui aurait signé un tel chèque pour un lanceur qui selon moi, a encore beaucoup à prouver.