fbpx

De héros à zéro? Curt Schilling écarté par les Red Sox

Une absence de marque hier soir lors du lancer protocolaire a fait lever quelques sourcils. Curt Schilling, le héros de 2004, n'était pas sur place.

On se souviendra de lui pour avoir aidé les Red Sox à obtenir leur première Série mondiale en 86 ans. Mais ce qui a retenu l'attention cette année-là, c'est son bas plein de sang contre les Yankees lors de l'ALCS qui l'a amené au statut de légende des Sox. Alors pourquoi n'était-il pas présent avec Big Papi et compagnie?

Un membre du personnel des Red Sox de Boston a affirmé que Schilling n'avait pas été invité, et ce, même s'il habite à moins d'une heure du Fenway Park. En fait, il semblerait que seulement David Ortiz et Pedro Martinez devaient être sur place et que d'autres joueurs désiraient y être et se sont ajoutés. 

De héros à zéro?

Mais plusieurs partisans amènent une piste intéressante quant à son absence. Depuis sa retraite, Curt Schilling accumule les frasques et son étoile est en train de s'éteindre. Ses opinions politiques tranchantes, ses déclarations racistes et autres propos l'ont éloigné de l'organisation des Red Sox. Plusieurs de ces fans ont aussi lancé la serviette et cessé de l'admirer. L'étoile de son succès est très très pâle et tous ces agissements ont aussi fait baisser ses chances d'être élu au Temple.

Qu'est-ce que Curt Schilling pense de tout ça? Pas grand-chose, tant qu'il garde ses trois bagues et ses trois trophées.

Les Red Sox ont-ils eu raison de ne pas l'inviter? Peut-être. Il a sans doute une multitude de choses qui se sont passées entre les deux qui peuvent expliquer cette décision, mais célébrer la victoire de 2004 sans Schilling, c'est omettre de parler d'un héros de l'organisation.

Source : Boston Globe

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

L’éloge de la lenteur selon David Price

Un candidat de moins pour remplacer John Gibbons

Suivant