Saison terminée pour Sean Manaea: quel impact pour les A’s?

Le lanceur partant des Athletics d’Oakland Sean Manaea va subir dans les prochains jours une chirurgie de l’épaule par arthroscopie. L’équipe californienne a annoncé la nouvelle ce mardi. L’opération aura lieu le 17 septembre. Inscrit sur la liste des blessés depuis deux semaines, sa saison est désormais terminée.

Un pion en moins sur l’échiquier des A’s

La tendinite récalcitrante de la coiffe du rotateur dont souffre Sean Manaea aura finalement eu raison de lui. Le lanceur gaucher n’a pas lancé depuis le 24 août dernier. Alors qu’il était le seul partant de la rotation à avoir jusque là évité l’infirmerie, Manaea n’y a pas échappé non plus.

Publicité

Malgré son absence, il mène toujours l’équipe avec 27 départs et 160 manches et deux tiers lancées. Son match sans point ni coup sûr du mois d’avril restera l’un des moments forts de sa saison.

Sean Manaea est probablement l’un des lanceurs les plus talentueux de l’effectif des A’s et son absence remet légèrement en question la stratégie que l’équipe aurait pu adopter pour le match suicide qui se profile à l’horizon face aux Yankees de New York. Car oui, il y a de fortes chances que les deux équipes se retrouvent pour ce match couperet à la fin de la saison régulière.

Les A’s ont plus d’un tour dans leur sac

Il est vrai que l’absence du lanceur numéro un des Athletics peut être analysée comme un coup dur. Cependant et maintenant qu’elle le sait, l’équipe de Billy Beane devrait savoir dans quelle direction se diriger. Le manager Bob Melvin ne devrait pas tarder à savoir à qui il confiera la balle pour le match ultime face aux « rayés » du Bronx.

Publicité

Mike Fiers, Trevor Cahill ou Edwin Jackson pourraient faire partie des premiers choix. Ces trois vétérans en ont vu d’autres et auraient les épaules assez larges pour supporter la pression d’une telle rencontre.

L’équipe a d’ores et déjà annoncé le rappel du jeune Frankie Montas.

Néanmoins, ça commence à faire beaucoup de pertes pour les A’s. Les Californiens ont déjà envoyé sept lanceurs partants aux soins. Le personnel de lanceurs partants est décimé et l’équipe a la chance de pouvoir compter sur un enclos profond et fiable. Mais jusqu’à quand?