Les Marlins pas loin de battre un triste record des Expos

Le nombre de spectateurs à Miami a fait beaucoup parler cette année. La saison à domicile est terminée. Quel bilan peut-on en faire?

Peu de gens sont venus voir les Marlins

On le savait dès le début de la saison : la grande braderie de joueurs qui a eu lieu cet hiver allait faire mal. Tant en termes de résultats qu’en termes de fréquentations des tribunes. De fait, l’équipe qui était compétitive l’an dernier a disparu et cela n’a pas donné envie aux spectateurs de Miami de venir en masse. Ainsi, 811 104 personnes seulement se sont déplacées au Marlins Stadium à l’occasion des 81 matchs disputés à domicile. Soit une moyenne de 10 014 personnes par match. Le précédent « record »  était de 813 000 personnes environ en 2002.

Ils ont fait mieux que les Expos qui n’avaient attiré que 749 550 personnes en 2004. Mais la franchise s’en allant l’année suivante pour Washington, il était évident que le public suivrait difficilement. Je choisis donc de déclarer les fréquentations de cette année chez les Marlins comme les pires de l’histoire.

Derek Jeter l’a certes bien cherché…

Les regards auront évidemment tendance à se tourner vers le gérant de l’équipe : Derek Jeter. On peut bien sûr lui donner une partie de la responsabilité de ces chiffres accablants. N’est-ce pas lui qui a décidé de vider l’équipe de tous ses bons éléments? N’a-t-il pas été trop loin en faisant partir tous ceux qui avaient une certaine valeur? Au point de faire passer son équipe pour une formation des mineures? À noter tout de même que trois équipes des Majeures ont fait pires que les Marlins cette année…

Publicité

Photo : Sportsnaut

… mais il n’est pas forcément le seul responsable

Sans prétendre connaître parfaitement le marché sportif de la Floride, je me permets toutefois d’avancer quelques idées qui pourraient expliquer, outre la déconfiture sportive, cette désaffection du côté de Miami. Voire même de Tampa qui a du mal à remplir son stade également.

Le camp printanier qui a lieu en février-mars est organisé chaque année en Floride et dans l’Arizona. Du côté de Tampa et Miami, quinze équipes des Majeures s’affrontent quotidiennement. Environ 1.5 million de personnes ont assisté à ce mois de compétition, plus que toute la saison régulière dans le seul Marlins Park. Le temps est plus doux et plus sec qu’en été, chaud et humide. Comparé au toit du Marlins Park, n’est-ce pas plus agréable de voir jouer les Yankees ou les Red Sox sous un doux soleil? Les places y sont moins chères et l’ambiance bon enfant.

Peut-être aussi que l’offre de baseball est trop importante et que cela nuit aux Marlins : une des ligues mineures (en A avancé) comporte douze équipes situées en Floride, dont deux proches de Miami. Les nombreuses équipes académiques captent aussi un public qui n’ira pas au Marlins Park, plus cher d’accès. Enfin, et c’est peut-être plus problématique, le football et le basketball professionnels et universitaires  y ont la côte. Eh oui, Derek, la concurrence est rude sous le soleil de Miami.