Signatures internationales : Les Yankees signent le frère de l’autre

Le 2 juillet marquait le début de la nouvelle période pour les signatures internationales dans le circuit Manfred. Ce qui se passe entre cette date et le 15 juin de l’année suivante peut tout changer pour une organisation. Ne faites que penser aux noms suivants : Ronald Acuna Jr., Ozzie Albies, Vladimir Guerrero Jr., Eloy Jimenez, Fernando Tatis Jr., Victor Robles, Juan Soto et bien sûr Gleyber Torres. Ils ont tous été signés lors des signatures internationales, alors que plusieurs d’entre eux sont présentement dans les Majeures et ont un impact certain sur leur formation.

Lors de cette première journée, une signature a retenu particulièrement mon attention et j’ai nommé celle de Rafael Severino par les Yankees. Il s’agit du petit frère de l’as lanceur de la formation, Luis Severino. C’est d’ailleurs lui, Luis, qui a appris la nouvelle à son petit frère de 19 ans.

Publicité

Plus avancé au même âge

De l’aveu du grand frère, Rafael, qui est aussi un artilleur, a travaillé son arsenal à l’International Prospect League Academy à Santo Domingo en République dominicaine. Il lance présentement à 88-89 MPH en plus de maîtriser une glissante et un changement de vitesse. Même si la vélocité est moindre, le répertoire du jeune homme est plus avancé que celui de Luis Severino au même âge.

Publicité

À 19 ans, j’étais dans la Gulf Coast League avec les Yankees et j’avais une rapide et une glissante. Je ne lançais pas encore mon changement de vitesse. Rafael maîtrise présentement ces tirs qu’il peut lancer quand il veut. Je crois qu’il va être très bon. – Luis Severino

Alors que Luis Severino compte sur les conseils de Pedro Martinez durant la saison morte, Rafael, lui, a pu bénéficier des conseils de l’un des plus dominants lanceurs dans le circuit présentement, l’hiver passé: soit ceux de son frère.

Bref, le plus jeune des deux frères a encore à travailler la force de son bras, mais il est déjà très endurant. Il pourra maintenant bénéficier des centres d’entraînement des Yankees, ce qui sera extrêmement bénéfique sur sa progression. Et comme dit Aaron Boone : «C’est définitivement une bonne chose d’avoir un autre Severino dans le mélange!»

Image par défaut
Le Tank
Publications: 837