Porcello remporte sa dixième victoire face aux Nationals

Pour un partisan des Orioles comme moi, c’est étrange d’écrire deux articles en deux jours sur les Red Sox. Force est de reconnaître cependant que l’équipe du Massachusetts joue le premier rôle. Ses adversaires d’hier soir, les Nationals de Washington, sont dans le même cas. Même s’ils sont englués dans leur division, l’objectif est toujours de faire redémarrer la machine et de reprendre la tête. Max Scherzer affrontait donc Rick Porcello dans ce match à ne pas manquer.

La deuxième manche, moment-clé de la partie

Après une première manche sans encombre, Max Scherzer a vu les choses se compliquer sérieusement. Un coup simple de Mitch Moreland, un mauvais lancer heurtant Brock Holt et un but sur balles intentionnel ont permis aux Red Sox de remplir les bases. Entre-temps, Scherzer avait tout de même éliminé deux frappeurs, dont Sandy Léon, grâce à ce lancer irrégulier tout à fait inhabituel passé entre les jambes.

Publicité

C’est alors qu’est arrivé l’homme du match.

Rick Porcello, lanceur et frappeur

D’habitude, quand on parle de Rick Porcello, c’est pour vanter ses qualités de lanceur. Mais voilà, la règle du frappeur désigné apporte ce délice de voir au bâton des types qu’on y voit jamais. Ou presque. Car en 10 ans, le lanceur s’était présenté 32 fois au bâton. Il n’avait frappé la balle qu’à cinq reprises seulement.

Hier, il a tapé le premier double de sa carrière, produisant trois points pour son équipe. Il en avait produit deux seulement jusque-là.  Même si ce genre de chose me fait toujours sourire, je crois qu’il serait exagéré de parler davantage des qualités de frappeur de Porcello.

Publicité

Si l’on revient à son cœur de métier, le lancer de balles, on comprend encore mieux pourquoi Rick Porcello en fait son métier. Il a lancé 6 manches, accordant 2 points seulement. Sa MPM est de 3.57 à l’issue du match.

Le chassé-croisé de Mookie Betts et Bryce Harper

Cependant, à 3-0, le match ne faisait que débuter. Les Nationals sont revenus à 3-2, après qu’Anthony Rendon et Daniel Murphy aient tapé un home-run chacun. C’était le premier de la saison pour Murphy après son retour à la compétition il y a trois semaines pour cause de blessure.

Mookie Betts et Bryce Harper, qui sont tous les deux dans les toutes premières places au nombre de coups de circuit, ont en frappé chacun un. Les Red Sox menaient donc 4-2 en fin de septième manche avant que Harper ne réduise encore la marque à 4-3. Les voilà à 21 longues balles chacun.

Et ensuite?

La série de trois matchs se poursuit ce soir et demain. Même chose pour Atlanta qui joue chez les Yankees. Ces confrontations croisées sont intéressantes à suivre, car hier, les Braves ont battu les New-Yorkais. En somme : rien pour arranger les Nationals, tout pour plaire aux Red Sox. Tanner Roark, qui lance ce soir pour les Nats, ne devra pas se manquer. Autant dire qu’à 7 matchs derrière le premier de leur division, les choses se compliquent sérieusement pour Bryce Harper et ses compères.

Image par défaut
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Publications: 408