Les Red Sox réduisent les Yankees au silence

La course poursuite entre les deux géants continue. Red Sox et Yankees semblent s’être promis de ne jamais se quitter au classement jusqu’à la fin de saison. Le rythme est effréné dans cette division Est de l’Américaine.

Les Red Sox réduisent les Yankees au silence
Photo : Capture d’écran mlb.com

Les Yankees et les Red Sox sont deux icônes du baseball. Même si les autres équipes de la division ont eu le droit d’exister ces dernières années, il était presque écrit que 2018 devait être différente. La puissance financière, l’attraction de ces équipes et leur ambition leur ont permis d’attirer de grands noms. Dès lors, la hache de guerre était plus que jamais brandie et on devait s’attendre à une saison épique. Personnellement, je ne suis pas déçu.

Publicité

Chris Sale, la bête noire des Yankees

À la mi-saison, les deux équipes se tiennent dans «un mouchoir de poche». De ce fait, la série en cours, qui se terminera ce soir, revêt une importance capitale.

Car si les Yankees ont gagné vendredi, les Red Sox ont répondu d’une manière plus cinglante hier : 11-0. Net et sans bavure.

Chris Sale affiche une forme olympique. Déjà crédité d’une moyenne par match de 2.41 points accordés cette saison, celle-ci a chuté à 1.03 point sur ses cinq derniers matchs. Chirurgical? Clinique? Appelez ça comme vous voulez, mais ses chiffres prennent encore plus de relief quand il s’agit d’affronter l’armada offensive des Yankees. Car hier, Sale ne leur a laissé aucun point n’accordant qu’un seul coup en sept manches jouées.

De manière générale, c’est un lanceur qui fait beaucoup de torts aux joueurs du Bronx : il a lancé lors de 17 rencontres contre eux et sa MPM s’élève seulement à 1.61. En fait, personne ne réduit autant que lui les Yankees au silence.

Publicité

Devers porte les Red Sox

Rafael Devers apprend vite, très vite. Et ce n’est pas le Yankee Stadium qui l’intimide. Il a réalisé hier une performance inédite dans sa jeune carrière : 5 coups sûrs et autant de présences au bâton dont un grand slam dès la première manche. Ainsi, c’est lui qui a porté l’équipe avec 4 points produits en tout début de match. Évidemment, J.D Martinez (3 sur 4, dont 3 points produits) et Mookie Betts (2 sur 4) ont également répondu présents.Les Red Sox réduisent les Yankees au silencePhoto : bostonherald.com

Des Yankees à la peine

Ce n’était pas le bon soir pour les New-Yorkais, car quand on parvient à frapper seulement deux coups, ce n’est pas satisfaisant. Sonny Gray a lancé seulement durant 2.1 manches, accordant 6 points. La faible relève actuelle n’a pas fait mieux.

Ne mettons pas le Tank dans tous ses états : c’est évidemment un accident et le score n’est pas révélateur de la différence de niveau des deux équipes. Ce soir, on remet ça en match de soirée. Luis Severino lancera pour les Yankees et je doute que l’équipe de Boston frappe aussi aisément qu’hier soir. David Price défendra son équipe et cela annonce un beau duel en perspective.

Le vainqueur remportera la série. Les Red Sox ont un petit avantage psychologique en plus de mener la danse au classement. Mais Aaron Judge, Giancarlo Stanton et Didi Gregorius ont sûrement envie de se rattraper en envoyant des bombes dans leur stade. Le Yankee Stadium sera sûrement plein à craquer et les fans n’attendent que ça.

Image par défaut
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Publications: 408