Les A’s d’Oakland dans une forme « Athletic »

C’est sous un ciel ensoleillé que les Athletics d’Oakland sont allés chercher leur 50e victoire de la saison ce dimanche, à Cleveland. L’équipe californienne se porte bien et joue désormais 10 matchs au-dessus des .500, une première depuis 2014.

Du talent, les Athletics n’en manquent pas, on le sait. Ce groupe de jeunes joueurs et de vétérans au second souffle donne du plaisir à ses partisans. Les amoureux de balle prennent leur pied aussi en voyant évoluer les verts et jaunes.

Publicité

Les A’s n’ont pas dit leur dernier mot

Même si les Astros de Houston sont toujours bien installés en tête dans l’Ouest de l’Américaine, les A’s ne vont pas lâcher le morceau si facilement. Les Astros ont 3.5 matchs d’avance sur les Mariners et 10 sur les Athletics. Seulement, les deux équipes se rencontrent dès ce jour pour une série de quatre matchs qui promet d’être passionnante.

L’écart entre les deux formations pourrait se creuser ou bien se réduire. En attendant, les Athletics surfent sur la bonne vague. Sur ses 20 derniers matchs, les A’s en ont remporté 16.

Statistique amusante, la bande à Khris Davis est la seule équipe invaincue dans la MLB quand ils mènent après sept manches (34-0).

Avec ses 50 victoires, les A’s font mieux que les Indians (49-39) et les Diamondbacks (50-41), deux équipes en tête dans leurs divisions respectives.

Publicité

Matt Olson et Jed Lowrie : héros oubliés

L’artilleur des Athletics Blake Treinen sera le seul représentant de l’équipe au Match des étoiles, la semaine prochaine. Le releveur n’a pas volé sa première sélection avec sa fiche de cinq victoires et une défaite. Aussi, sa moyenne de points mérités de 0.81 et ses 22 sauvetages ont dû plaire à Rob Manfred.

La communauté « Athletic » a cependant été choquée de ne pas voir Jed Lowrie être retenu parmi les heureux élus. Lowrie connait une bonne saison avec une ligne offensive de .290/.357/.507, 16 circuits et 62 RBI. À la place, c’est Gleyber Torres, blessé, qui a été sélectionné.

Il est vrai que tout cela semble injuste. Lowrie, qui en est à sa 11e saison dans la MLB aurait pu connaitre sa première sélection, mais se voit ravir sa place par une rookie qui n’a joué que 63 matchs en carrière et est actuellement sur la liste des blessés.

On ne sait pas si Lowrie sera rappelé pour remplacer Torres, mais cette non-sélection a fait couler beaucoup d’encre.

Même chose pour Matt Olson, à qui les fans ont préféré Mitch Moreland, un joueur même pas très populaire.

Les Athletics d’Oakland ne se laisseront pas perturber par de telles injustices et tâcheront de rester concentrés sur la saison, où bien d’autres obstacles se dresseront encore devant eux. Vrai que c’est peut-être la chance d’une vie pour Blake Snell qui vient de lui passer sous le nez.

Image par défaut
Sébastien Tabary
Publications: 522