Ces Rockies-là sont épatants

Me voilà encore à évoquer les Rockies. Il faut dire que si ça se trouve, leur bonne série actuelle n’est que passagère. Alors, j’aurais regretté de ne pas en avoir parlé, car ils sont beaux à voir, vraiment.

Freeland, une prise de pouvoir

L’équipe de Denver joue ce week-end à Seattle. Après la victoire (7-1) déjà acquise la veille, c’est Kyle Freeland qui lançait. Pour la deuxième fois de la semaine et comme contre les Giants, il n’a accordé qu’un point. La quatrième manche a été dangereuse, mais, mis à part une longue balle concédée à Jean Segura, l’arrêt-court de Seattle, le match a été tranquille. Sa MPM est de 3.18 points actuellement.

Publicité

Je l’ai toujours présenté comme le meilleur lanceur de cette équipe malgré son jeune âge. À vrai dire, ses performances tendent à confirmer ce statut. Chaque équipe qui a des ambitions a besoin d’un lanceur élite sur lequel elle peut se fier et qui maintiendra les siens à flot. Les Yankees ont Luis Severino, les Astros ont Justin Verlander, et si les Rockies avaient Kyle Freeland?

On doit désormais considérer les Mariners comme une équipe redoutable, et maintenir le score face à cette équipe est véritablement une belle performance. Quant à James Paxton, le lanceur étoile des Mariners, il a failli dans sa mission. Il a accordé quatre points hier.

Les points faibles du début de saison bientôt réglés ?

La dépendance marquée envers les frappeurs que sont Nolan Arenado et Charlie Blackmon se fait moins sentir. Arenado a été presque muet ces deux jours à Seattle, mais l’équipe a inscrit 12 points.

Hier c’est Noel Cuevas qui a inscrit trois points grâce à ce coup de circuit :

Publicité

Carlos Gonzalez, Pat Valaika et Gerardo Parra ont enregistré deux coups chacun.

En début de saison, la relève se résumait à un seul nom : Adam Ottavino. Réapparu hier et autoritaire dans ses lancers, il n’avait pourtant pas lancé depuis plusieurs matchs. Et ça n’a pas manqué aux Rockies, qui n’ont encaissé que cinq points en autant de parties cette semaine. Scott Oberg a de nouveau maintenu le score et Wade Davis a conclu le match.

Après avoir balayé les Giants, pourquoi ne pas recommencer?

Cette cinquième victoire de suite les place à seulement 3.5 matchs des Dodgers, en tête de la division Ouest de la Nationale. Un coup de balai ce soir avant d’affronter les D-Backs serait parfait pour entériner le retour dans la course aux séries d’octobre. Assez pour convaincre Nolan Arenado que sa place est à Denver et pas ailleurs ?

Image par défaut
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Publications: 408