Ce n’est pas la première fois qu’un joueur reviendrait au bercail

Contre toute attente, les Nationals de Washington ne sont pas au sommet de la division de l’Est de la Nationale. Pourquoi? Donnons du crédit aux Phillies et aux Braves, qui eux, jouent du baseball très inspiré depuis le lancement de cette campagne 2018. Dans le cas des Nats, c’est plus amorphe et moins dynamique. Pour quelle raison? Aucune idée. J’aime peut-être beaucoup cette formation, mais je ne gravite pas autour pour autant. Enfin bref! Le problème de cette équipe derrière le marbre et palpable. Pedro Severino n’a pas rempli son rôle pendant l’absence de Matt Wieters.

Publicité

Wieters est fraîchement de retour, ça calmera certes le noyau d’artilleurs, mais il n’est pas la septième merveille du monde. Il est bon. Sans plus. Pour remplir cette besogne, ça prend un bâton qui tourne un peu plus, comme Wilson Ramos, par exemple. Il y a deux ans, Ramos a quitté le DC pour signer un contrat avec les Rays de Tampa Bay, donc Wieters est devenu la solution de rechange. Par chance, les Rays seraient enclins à transiger le receveur « étoile », qui pourrait se diriger un peu plus au Nord afin de renouer avec ses camarades en rouge. Il connaît les lanceurs, l’environnement et il était très apprécié au sein de l’abri, malgré son caractère parfois bouillant.

Cependant, même si les Nats s’intéressent à lui et que les Rays souhaitent le bouger de leur échiquier, Ramos avait pourtant refusé un accord de 30 millions pour trois ans des Nats. Il s’est blessé à la fin de son dernier été à Washington et il a opté pour un pacte plus court et moins lucratif avec Tampa. Bref, les Nats fouinent pour un receveur de haut niveau depuis la dernière période hivernale… Les Rays, eux, souhaitent sortir quelques vétérans afin d’ajouter des espoirs à leur organigramme. Un beau calcul mathématique de 1+1. Des recruteurs ont d’ailleurs observé l’un des clubs-fermes des Nats.

Publicité

Ramos a une ligne de frappe de .289 / .340 / .462, incluant 12 circuits et 47 points produits. Le seul bémol demeure au niveau de la santé. D’ailleurs, le receveur souhaite demeurer en santé afin de pouvoir encaisser un salaire qu’il vise depuis quelques années.

La solution… un retour avec les Nats?

Image par défaut
Jeff Drouin
Son métier de blogueur et sa grande passion pour le baseball l'ont guidé vers Passion MLB, qu'il a fondé en 2016. Depuis ce temps, sa carrière chemine et vous pouvez l'entendre à travers plusieurs radios du Québec en train de jacasser de cette passion folle.
Publications: 870