Tim Tebow ou l’art de convaincre les sceptiques

Croyez-le ou non, les dépisteurs, du moins ceux qui étaient sceptiques, commencent à prendre Tim Tebow au sérieux.

Terminé les blagues et les coups sous la ceinture, Tebow gagne le respect de ses pairs et détracteurs effort après effort.

Publicité

Récemment, le copain Jeff Drouin parlait des mentors dans l’entourage de Tim Tebow ainsi que de sa progression. On ne parle bien sûr pas d’un MVP ici, mais d’une amélioration digne de mention qui permet de croire que ce dernier pourrait bel et bien atteindre les Majeures. D’ailleurs, rappelons que le joueur n’avait pas joué au baseball depuis 10 ans pour se consacrer à sa carrière dans le Football. Ce n’est pas peu dire.

Quand les conseils de Griffey Jr changent la vie d’un homme nommé Tim Tebow

L’éthique de travail

Ce qui pouvait sembler être une bonne blague pour certains est en train de devenir une réalité très tangible. De statistiques pas très reluisantes, il s’est monté un palmarès qui confirme qu’il est sur le bon chemin. Les chiffres qu’il affiche à l’heure actuelle sont meilleurs que plusieurs joueurs qui sont passés par le AA. Matt LeCroy, le gérant d’Harrisburg, confirme que plusieurs y ont joué cinq ou six ans sans connaître le succès de Tebow. On ne parle pas de brûler la ligue ici, mais bien d’avoir des performances honorables qui permettent l’espoir de le voir à un moment ou un autre dans la grande ligue.

Publicité

À la limite, on pourrait dire qu’il est méconnaissable. Grâce au travail acharné qu’il fait au quotidien, aux séances d’entraînement et aux conseils qu’il applique, il évolue et s’améliore. Pour plusieurs, Tebow ne ressemble en rien au joueur qu’il était l’an dernier. Il a pris ses aises, a trouvé sa formule et il continue de travailler pour parfaire tout ça et atteindre son but : jouer dans les Majeures. Il devra toutefois passer par le Triple-A avant d’y être, mais s’il continue ainsi, c’est un objectif très réalisable.

Des bombes c’est bien, mais l’éthique de travail, ça n’a pas prix et ça peut vous amener loin.

Source : NY Post

Image par défaut
Alexandra Philibert
Publications: 1535