L’ours blanc Evan Gattis continue de dévorer ses victimes

Les Astros de Houston sont en feu. La locomotive texane, vainqueur de ses sept derniers matchs, roule à pleine vitesse et a dans sa ligne de mire les Mariners de Seattle, actuels leaders de la division. La bonne forme actuelle des Astros est en grande partie due à celle d’Evan Gattis, littéralement en état de grâce depuis un mois. Gattis, surnommé El Oso Blanco est bel et bien sorti de sa tanière!

Evan Gattis est devenu hier le premier joueur des Astros de Houston a produire cinq points lors d’un deuxième match de suite. Les Astros se sont imposés 13 à 5 sur les Athletics d’Oakland et Gattis a frappé deux coups de circuit. Le joueur aux gros bras des Astros n’avait jamais frappé plus de quatre RBI dans une rencontre depuis ses débuts, 634 matchs plus tôt. Assez étonnant.

Publicité

L’ours blanc est en feu

Evan Gattis est en feu et les Astros s’en réjouissent. Le joueur qui est actuellement sur un nuage frappe pour .300 de moyenne avec .744 de SLG depuis le 12 mai dernier. Il a également claqué pas moins de 12 bombes et produit 34 points lors de ses 26 derniers matchs. Gattis rejoint Carlos Correa en tête du classement de l’équipe avec 42 RBI.

Evan Gattis est dans un tel état de grâce que même ses coéquipiers cherchent à s’en imprégner. Le manager des Astros A.J. Hinch trouve cela amusant.

Publicité

C’est assez drôle de voir nos gars réagir à ses coups de bâton. Ils lui enlèvent son casque et le frottent sur eux-mêmes, ils essayent de se rapprocher le plus possible de lui. Ils mangent ce qu’il mange. Quoi qu’il fasse pendant un match, ils font de même. – A.J. Hinch

Les joueurs des Astros espèrent que le «mal» dont est atteint Evan Gattis soit contagieux.

Astros-Mariners pour une lutte passionnante

Evan Gattis n’est pas le seul à avoir brillé hier dans cette facile victoire face aux A’s. L’ensemble de l’équipe a participé au carnage. Marvin Gonzalez a lui aussi frappé une longue balle et Jake Marisnick qui en plus d’en frapper un en a dérobé un.

Yuli Gurriel a frappé trois coups sûrs et produit trois points alors que Jose Altuve a entretenu sa belle moyenne au bâton de .336 grâce à un nouveau coup sûr.

Publicité

Sur la butte, Gerrit Cole n’a pas eu besoin de forcer pour obtenir sa 8e victoire de la saison (8-1, 2.40 de MPM). Cole s’est contenté de six manches de travail laissant le reste de la rencontre à ses collègues de l’enclos.

La lutte entre les Astros (44-25) et les Mariners (44-24) promet d’être passionnante jusqu’au bout!