Charles Leblanc a encore fait pleurer son père

Paul Leblanc, c’est l’un de nos chroniqueurs et c’est également l’un de mes bons copains. Par contre, avant tout, il est le paternel de l’excellent Charles Leblanc. Oui. Le même Chuck Leblanc qui a été sélectionné en 33e ronde par les Brewers lors de l’encan de 2013 et au quatrième tour par les Rangers en 2016. Depuis cette sélection, celle de 2016, le fils de Ti-Paul ne cesse d’impressionner et de gravir les échelons.

Lors du camp printanier, il s’est vu confier des tâches avec les grands. C’est une étape de plus vers le sable et le gazon des Majeures. À la suite d’un camp fabuleux, l’organisation l’a envoyé à Down East afin qu’il enfile un maillot des jolis Wood Ducks. Une formation ferme des Rangers qui évolue au sein de la Ligue de la Caroline au niveau A+.

Publicité

Un autre chapitre

Puis, c’est là qu’un autre chapitre de sa carrière est en train de s’écrire… et avec de l’encre pilot, rien de moins. Son compteur, la bidule qui affiche ses chiffres monstrueux et sur le point d’exploser tellement ses statistiques sont « lourdes ». En soixante joutes, Leblanc a 16 doubles, deux triples, neuf circuits, 43 points produits et une ligne de frappe de .300/.377/.521. N’est-ce pas là des statistiques à faire pleurer le paternel?

Publicité

Les larmes qui coulent sur les joues de Ti-Paul ont encore été abondantes aujourd’hui puisque son fiston a été invité à la Classique des étoiles de la Ligue de la Caroline. Cinq de ses coéquipiers et lui représenteront fièrement les Wood Ducks : Edgar Arredondo, Andretty Cordero, C.D. Pelham, Leody Taveras et Anderson Tejeda ont tous été nommés et participeront à cette rencontre le 19 juin à Zebulon, en Caroline du Nord. Spike Owen, le gérant des Ducks, a de quoi être fier de ses canards.

Ah pis, ce n’est pas tout! Charles Leblanc a été le joueur du mois en mai… un autre événement qui a touché le papa en plein coeur.

Ti-Paul, laisse-moi te dire une chose, mon ami : tu n’as certes pas fini de pleurer puisque ton fils a l’étoffe d’un joueur des Majeures.

Image par défaut
Jeff Drouin
Son métier de blogueur et sa grande passion pour le baseball l'ont guidé vers Passion MLB, qu'il a fondé en 2016. Depuis ce temps, sa carrière chemine et vous pouvez l'entendre à travers plusieurs radios du Québec en train de jacasser de cette passion folle.
Publications: 870