Robinson Cano fera face à 80 matchs de suspension

Robinson Cano, qui figure sur la liste des éclopés depuis le week-end dernier, pour une blessure à la main, fait face également à une suspension de 80 matchs pour l’usage d’un médicament qui n’est pas permis selon la politique antidopage de la MLB.

Il semblerait que Cano ait consommé un diurétique qui pourrait être utilisé afin de camoufler des produits dopants, ce qui fait en sorte que celui-ci est interdit par la ligue.

S’il reçoit officiellement cette suspension, une annonce de la MLB devrait venir aujourd’hui, il pourrait aussi ne pas pouvoir prendre part au tournoi automnal (si son équipe y participe). Ça fait aussi partie de la sanction.

Le principal intéressé a envoyé une déclaration aux médias, stipulant qu’il a testé positif au Furosémide, un produit interdit par la ligue, mais prescrit par un médecin. Ce médicament, en général, est utilisé pour traiter l’oedème, des insuffisances cardiaques congestives, des désordres du foie, des reins et des poumons ou encore une pression artérielle légèrement ou modérément élevée. Toutefois, Cano accepte la décision de la MLB, affirmant qu’il aurait aimé être plus prudent face à la consommation de ce médicament et savoir que celui-ci est sur la liste noire de la ligue. C’est la première fois en 15 ans qu’une telle chose arrive au joueur.

Cette saison, Cano démontre les chiffres suivants à son compteur : une ligne de frappe de .287/.385/.441, quatre longues balles et 23 points produits en 39 duels. En 2037 rencontres en carrière, il a claqué 305 bombes et produit 1206 points. Sans omettre son excellente moyenne en 14 ans de carrière de .304.