Du nouveau dans les dossiers Osuna et Tulowitzki

Hier, j’ai dû déclarer forfait. Mon corps a succombé après la visite imprévue d’un virus… Pendant que j’étais avec Morphée lors de l’entièreté de l’après-midi, l’un de mes collègues en a profité pour verser ses besoins sur les Blue Jays de Toronto. Je n’ai pas l’intention d’ouvrir un combat de coqs ici, puisque j’adore cedit collègue, mais je dois livrer également mon opinion.

C’est son droit de trouver que Roberto Osuna est surévalué, même s’il a été le plus jeune à atteindre le plateau des 100 sauvetages. Je respecte son opinion. Toutefois, lorsqu’il souligne la faiblesse mentale du numéro 54, ça me chatouille un brin. Même si un individu, comme Osuna, fait de l’anxiété généralisé ou de performance, ça ne veut pas dire qu’il est faible mentalement pour autant. Parce que si c’était réellement le cas, il n’aurait pas 104 sauvetages au compteur à l’âge de 23 ans. Closer des joutes, ça prend du caractère en TA!

Publicité

Cela dit, au sujet d’Osuna et de son accusation pour violence domestique, il y a encore quelques détails qui sont apparus : il doit rester à moins de 100 mètres du centre-ville de Toronto (près de l’avenue Strachan et Lake Shore Blvd. W.) et ne peut pas consommer d’alcool ou se promener avec une arme à feu. C’est le Toronto Star qui a pu obtenir ses informations des documents judiciaires.

Un peu de nouveau au sujet de Tulo

L’arrêt-court vedette de 33 ans continue de progresser. Le gérant des moineaux bleus, John Gibbons, a livré quelques détails au sujet de la réhabilitation de Tulo. Le numéro 2 a amorcé des courses sur un tapis roulant anti-gravité et il a commencé à prendre des balles au sol. Plus tard cette semaine, ou lors du week-end, il devra reprendre son bâton pour participer à des BP (pratique au bâton).

Publicité

Je vous rappelle que Troy Tulowitski s’est gravement blessé à la cheville à la fin de la saison dernière dans une course vers le premier coussin. Il a dû passer sous le bistouri afin de réparer des éperons au talon des deux pieds. Bref, ça progresse, mais il est encore loin d’un avant-champ des Majeures.