Sur le radar : Trevor Richards enfin égal à la promesse

On s’en doutait. En fait, on le savait. Les Marlins de Miami vont connaitre une saison 2018 atroce. Difficile de dire comment celle-ci se terminera à ce point-ci, des surprises ça arrive, mais disons que si la suite est égale au début, les victoires seront rares!

D’ailleurs, la défaite de 1-0 d’hier, face aux Pirates, portait la fiche de l’équipe floridienne à l’opposé de celle de Pittsburgh (4-10 / 10-4).

Je suis Marlins : Envers et contre tous!

Publicité

Sauf que ça fait partie du plan. Vouloir reconstruire par la base afin d’établir une culture gagnante ne se fait pas sans « douleur », sans sacrifices. Malgré tout, défaite n’égale pas automatiquement mauvaises performances puisque les poissons nous ont offert quelques bons flashs depuis l’ouverture de la présente campagne.

Trevor Richards enfin égal à la promesse

Un bon flash, c’est exactement ce que nous a offert l’artilleur Trevor Richards dans le duel qui l’opposait à Jameson Taillon hier. Il n’avait pas la tâche facile, lui qui s’était complètement étouffé depuis le début de la saison, mais il a su rebondir.

Publicité

Malgré des performances décevantes lors de ses deux premiers départs, le jeune artilleur qui lançait dans le A-Advance et le AA pas plus tard que la saison dernière a livré une performance égale à la promesse de son talent.

Il aura au final complété sept manches de travail et accordé seulement deux coups sûrs, un but sur balles, ne concédant aucun point et réalisant deux retraits sur des prises.

Ce n’était qu’une question de temps avant que Richards ne s’exprime. Son arrivée a peut-être été précipitée en raison du contexte et des blessures aux partants Dan Straily et Wei-Yin Chen à l’amorce de la saison. Par contre, celui qui a été nommé le lanceur de l’année 2017 dans le système ferme des Marlins avait sans contredit le potentiel pour s’élever au niveau des Majeures.

De belles surprises comme celle-ci, c’est exactement pour cette raison que j’ai décidé de suivre la troupe du capitaine Jeter dès l’an un de la reconstruction, malgré les défaites, autant crève-coeur soit-elles… comme sur cet amorti en neuvième manche!

https://twitter.com/Pirates/status/985349492944920577