J.D. Martinez de retour en Arizona?

Selon ce que rapporte Ken Rosenthal, le propriétaire des DBacks aurait contacté l’agent de Martinez, Scott Boras, pour discuter d’un possible contrat entre les deux clans. Ken Kendrick et Boras se seraient en effet rencontrés la semaine dernière.

Publicité

Ce ne serait pas la première rencontre entre Boras et Kendrick, mais le timing de ce dernier meeting a de quoi intriguer. À quelques jours du début des camps d’entraînement, Martinez, dont la réputation en a pris pour son rhume cet hiver, veut peut-être cesser son petit jeu pour enfin se rapporter à une équipe?

Et ne me parlez pas du camp des agents libres ; les clients de Boras n’iront pas.

On peut aussi y dresser un parallèle avec le marché actuel. À la suite de la signature de Yu Darvish, je me demande moi aussi si le marché vient enfin de débloquer.

Publicité

En lien avec la situation des Red Sox?

Je parlais du timing de la rencontre un peu plus haut. Les raisons énumérées ne sont que du vent en comparaison à celle-ci : cette rencontre a lieu quelques jours après que Martinez ait déclaré être déçu de l’offre des Sox. Selon ce qui a été rapporté, Martinez ne trouve pas les Red Sox assez flexibles en ce qui a trait aux termes du contrat. Il serait fâché de la tournure des négociations avec l’équipe située à Boston et leur avenir ensemble pourrait être compromis.

Ce qui rend les choses intéressantes, c’est de savoir que les Diamondbacks ont offert un contrat dans les mêmes eaux que celui proposé par les Red Sox. On parle ici d’un contrat de cinq ans et de plus de 100 millions de dollars. Est-ce que Martinez, avec une offre similaire, pourrait décider de revenir en Arizona, là où il a connu tellement de succès, où il est adoré et où un poste de voltigeur régulier lui serait promis?

Publicité

Si le contrat est véritablement similaire, je ne vois pas comment le frappeur de puissance pourrait préférer l’offre des Sox à celle de ses DBacks.

Source : The Score