fbpx

Cinq choses à surveiller pour la carte sauvage dans la Nationale

Le Wild Card dans l'Américaine n'est maintenant rien de plus qu'un bon souvenir - ou un excellent texte -, mais amateurs de baseball que nous sommes, nous ne tarderons pas à enregistrer d'autres souvenirs mémorables dès ce soir. En effet, les Rockies et les D-Backs, qui ont bataillé tout au long de la saison dans l'Ouest de la Nationale, s'affronteront une fois de plus dans un match ultime et sans lendemain.

Une confrontation très attendue, qui était virtuellement inévitable depuis le début du mois de juillet et qui aura lieu au Chase Field à 20h ce soir, c'est ce qui nous attend. Les Rockies n'ont pas gagné en séries depuis leur parcours improbable jusqu'à la Série mondiale de 2007. Quant aux D-Backs, ils attendent depuis leur dernière conquête du titre en 2001.

Voici donc cinq points à surveiller ce soir lors du match qui devraient aussi être relevés.

1. Nolan Arenado

Photo: Bart Young/Getty Images

Nolan Arenado est probablement le plus prolifique producteur de points du circuit Manfred. L'histoire nous le dit, Arenado est le premier à avoir enregistré 130 points produits lors de trois saisons consécutives, depuis Ryan Howard entre 2006 et 2009. Selon ce que Statcast démontre, Arenado fait énormément de bons contacts sur la balle et surtout lorsqu'il y a des coureurs sur les sentiers.

Depuis les trois premières années de Statcast, seulement J.D. Martinez et Khris Davis ont frappé un ratio plus élevé de balles sur le baril du bâton (barrels contact) ou de contacts solides sur la balle - les deux types de frappes les plus productives qu'un joueur peut effectuer - avec des coureurs en position de marquer que Nolan Arenado.

Arenado : définitivement à surveiller du côté des Rockies.

2. Zack Greinke

Photo : Venom Strikes

Au moment où vous lisez ces lignes, vous savez très bien que Greinke détient de superbes commandes sur ses lancers. Sa glissante lui a donné une longueur d'avance tout au long de la saison 2017, l'aidant à enregistrer le troisième plus haut ratio d'élans manqués et le huitième plus haut ratio de balles frappées avec de faibles contacts sur la balle. Il se classe dans ces catégories aux côtés de lanceurs comme Max Scherzer, Chris Sale, Alex Wood et Aaron Nola pour ne nommer que ceux-là.

Est-ce que Greinke saura s'exécuter à la hauteur des attentes?

3. DJ LeMahieu et Charlie Blackmon

Photo: Dustin Bradford/Getty Images

On revient à Zack Greinke, qui adore positionner ses balles lentes dans le bas de la zone des prises, mais nous incluons aussi les partants Patrick Corbin, Zack Godley et Robbie Ray, qui pourraient tous faire une apparition en relève dans ce match sans lendemain - devons-nous le répéter - et qui affectionnent aussi ce type de tirs.

Alors voilà que les Rockies comptent dans leur rang deux frappeurs qui sont deux adeptes des balles à effets dans le bas de la zone. DJ LeMahieu et Charlie Blackmon se retrouvent tous deux dans le palmarès des meilleurs frappeurs de ce type de balle en 2017 - 1. LeMahieu (.341), 3. Blackmon (.330).

4. J.D. : le vol de l'été

Photo : Chicago Tribune

Les D-Back ont acquis les services de Martinez dans l'optique de se rendre loin en séries d'après-saison. Il a apporté un boost de puissance dans le désert, frappant 29 circuits en 62 matchs pour l'Arizona, dépassant un record pour le plus grand nombre de longues balles, frappé pour sa nouvelle formation, après avoir été échangé après le premier juillet. Le précédent était Marc McGwire avec 24 à St-Louis en 1997.

Martinez frappe la longue balle pour plus de 5% de tous ses élans depuis le 19 juillet, un ratio dépassé seulement par nul autre que Giancarlo Stanton et le nouveau phénomène des A's, Matt Olson, sur cette même période.

J.D. Martinez cogne dur et ça pourrait faire mal!

5. Goldy peut prendre la chaleur

Photo: Rant sports

On ne peut pas oublier le nom de Paul Goldschmidt dans les discussions entourant le MVP dans la Nationale. Le joueur de premier coussin des D-Backs a fait des dommages constants tout au long de la saison, seulement Aaron Judge fait plus de contacts optimaux sur la balle que lui - où la combinaison de l'angle et la vitesse de sortie des balles mènent à des coups sûrs de plus d'un but. Encore une fois, seulement Judge a une plus haute moyenne de puissance que Goldy contre les balles rapides, ce qui sera un atout considérable contre le partant des Rockies, Jon Gray, qui place sa rapide à 95 mph.

Beaucoup de choses à surveiller, mais un seul vainqueur! Moi je dis les D-Backs... et vous?

Source: mlb.com

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Les quatre clés du succès pour les Rockies

La priorité des Reds et d’Alex Anthopolous : Shohei Otani

Suivant

Laisser un commentaire