Jacoby Ellsbury surpasse Pete Rose!

Hier soir, j’étais confortablement installé devant le match opposant les Yankees (les visiteurs) aux Rays de Tampa Bay, qui eux étaient les locaux au domicile des Mets, le Citi Field. La rencontre a dû être déménagée en raison de Irma qui frappait la Floride.

Très honnêtement, ça faisait un peu bizarre au début de voir les deux équipes dans ce stade qui est habituellement bondé de bleu et d’orange, alors qu’hier, même si la troupe de Tampa bénéficiait du vestiaire des locaux, le stade était rempli de partisans des Yankees! Mais ça, on s’en doutait un peu que ça allait arriver! Evan Longoria s’est même permis une petite boutade, affirmant qu’il n’existait pas de site “neutre” quand venait le temps de jouer contre les Yankees, car les partisans semblaient toujours enclins à voyager! Je l’ai trouvé bien bonne!

Quoi qu’il en soit, Todd Frazier a propulsé les siens vers la victoire en claquant une bombe de trois points en quatrième manche dans une victoire de 5-1 des Yankees… sur la route.

Ellsbury bat un record de Pete Rose

Toujours en quatrième manche, le voltigeur Jacoby Ellsbury a rejoint le premier coussin sur l’interférence du receveur Wilson Ramos avec son gant. C’est de cette façon qu’il passera à l’histoire! Pas Ramos… Ellsbury…

YES Network

Sur cette séquence, vous pouvez observer la 30e interférence d’un receveur contre Ellsbury et il s’agit d’un nouveau sommet qui lui appartient maintenant! Vous êtes témoins de la fois où Jacoby Ellsbury a battu le record de Pete Rose (29) pour le plus grand nombre de tous les temps.

Il faut croire qu’Ellsbury a un talent naturel en la matière, tout comme il a un penchant pour voler le marbre! Toujours est-il que maintenant, chaque interférence sera une marche de plus au sommet, qui lui appartient à lui seul! Fait intéressant, le joueur s’est offert le record de Pete Rose le jour de son 34e anniversaire… bonne fête en retard, Jake!

Carnet de notes

– CC Sabathia n’était pas très étincelant lors de son départ. Il a eu à batailler tout au long des quatre manches et un tiers auquel il a participé, allouant six coups sûrs et deux buts sur balles. Malgré tout, il a limité la production adverse à un point, retirant six frappeurs sur des prises.

– David Robertson, qui est venu relever Sabathia, a atteint un sommet en carrière en lançant deux manches et deux tiers. C’est lui qui a enregistré la victoire pour les Yankees.

– Le monstre à deux têtes des Yankees a repris vie, alors que Betances et Chapman ont travaillé de concert afin de terminer les deux dernières manches de la rencontre sans dommage. J’ai énormément de plaisir à revoir Chapman dominer comme il est capable de le faire dans son rôle, ça fait du bien! Le match a donc pris fin sur les 10 missiles du Cubain, dont sept étaient des prises.

– En passant, Betances a enregistré son 500e retrait sur des prises en carrière.

Commentaires

Laisser un commentaire