Moises Alou, Marquis Grissom et Larry Walker lors de la saison 1994 (Crédit Photo/Getty Images)

Expos 1994 : quand les images valent mieux que les mots

Moises Alou, Marquis Grissom et Larry Walker lors de la saison 1994 (Crédit Photo/Getty Images)

Le scénario a déjà été vu et revu des centaines de fois, et on a toujours le même goût amer dans la bouche, surtout à l’approche des séries éliminatoires. Que ce serait-il passé si la grève des joueurs n’avait pas mis un terme à la saison 1994?

Les Expos de Montréal qui en étaient à leur 26e année d’existence détenaient la meilleure fiche dans la MLB avec 74 victoires contre 40 défaites, 6 matchs d’avance sur l’équipe à battre de cette époque, soit les Braves d’Atlanta et leur redoutable rotation de lanceurs partants. Il en fallait du talent pour battre cette équipe.

Cette année-là, les Expos, on le sait, ont dominé la ligue et leur pourcentage de victoire de .649 est toujours un record dans l’histoire de la franchise. Cinq joueurs des Expos ont été conviés à participer au Match des étoiles à Pittsburgh et même si c’est un joueur des Braves, Fred McGriff, qui a été élu MVP du match, c’est bien Moises Alou le vrai héros de cette partie, avec sa frappe gagnante en 10e manche.

Moises Alou, Sean Berry, Wil Cordero, Darrin Fletcher, Cliff Floyd, Marquis Grissom, Mike Lansing, Larry Walker, Pedro Martinez, John Wetteland … et tous les autres. On repense à cette saison et on se projette encore vers ces séries imaginaires qu’on remporte – et on vous dit encore «MERCI».

Comme des images valent mieux que des mots, voici un clip en hommage à cette fabuleuse bande de gars qui auraient bien voulu pouvoir lever ce trophée tant convoité en fin de saison. Séquence émotion.

Partager l'article