Lance McCullers Jr : le lanceur de l’heure dans la MLB

Le lanceur des Astros de Houston, Lance McCullers Jr, est dans une heureuse séquence. Lors de ses 4 derniers départs, il a enregistré 4 victoires, lancé 23 manches, accordé seulement 2 points mérités, 13 coups sûrs et retiré 23 frappeurs sur des prises. Il est le lanceur le plus hot du moment dans le show!

Tous s’accordaient pour dire que l’artilleur de 23 ans possédait un talent fou, mais il tardait à tout mettre en place. Il avait démontré de très belles choses la saison dernière avant que sa saison ne se termine abruptement, au début du mois d’août, suite à une blessure au coude. Cette saison est celle de la grande éclosion pour McCullers Jr qui est tout simplement dominant.

Les Astros de Houston, qui possèdent le meilleur dossier des ligues majeures (38-16), peuvent compter sur un one-two punch impressionnant avec Dallas Keuchel (8-0) et Lance McCullers Jr (6-1). Quand tu amorces une série de trois matchs et que tu dois affronter ces deux lanceurs, tu pars avec deux prises contre toi comme on dit!

Publicité

Son père a joué dans les Majeures

McCullers Jr marche dans les traces de son père, Lance McCullers Sr qui a joué dans la MLB de 1985 à 1992 avec les Padres, les Yankees, les Tigers et les Rangers. Il a surtout été utilisé comme releveur et il a maintenu une moyenne de points mérités de 3,25 en 526 manches et un tiers.

Le père et le fils. Crédit : Sports on Earth

Le lanceur des Astros n’a jamais vu jouer son père. En effet, il n’était pas né lorsque le paternel a annoncé sa retraite en 1992. Naturellement, il a vu son père sur vidéocassette. Il mentionnait ressentir beaucoup de fierté à voir son père lancer et qu’il avait l’impression de se regarder à l’oeuvre.

Un rituel particulier

Avant chaque partie, McCullers Jr a un rituel bien particulier. La soirée avant son départ, il allume sa console de jeu vidéo et joue à Call of Duty avec son groupe de cinq personnes. Sa femme le laisse jouer, car elle sait « que pour bien lancer, il doit jouer à Call of Duty. »

Publicité

Le jour même du match, avant son départ, il va voir un film au cinéma. Le 6 mai dernier, avant un match qu’il a remporté contre les Angels, il est allé voir Les gardiens de la galaxie vol. 2. Croyez-le ou non, il est retourné voir ce même film, le 22 mai, avant sa victoire contre les Tigers de Detroit.

« Je l’ai aimé davantage la deuxième fois que je l’ai vu. Ma femme l’a vu pour la première fois et a beaucoup, beaucoup, aimé. »

Jeux vidéo et cinéma, fallait y penser!

Source : MLB.com et Houston Chronicle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *