fbpx

La petite histoire de Madison Bumgarner

Madison Bumgarner, qui est né à Hickory en Caroline du Nord, profite pleinement de son patelin pour se changer les idées lors de la saison morte. Chasse, pêche et le travail sur la terre font de lui le joueur qu'il est sur le terrain. Le grand gaucher a toujours eu une attitude de guerrier autant sur la butte que dans la boîte des frappeurs.

http://www.theplayerstribune.com/madison-bumgarner-giants-photo-gallery-north-carolina-farm/

Crédit: Photo Jim Dedmon, USA TODAY Sports
Crédit: Jim Dedmon, USA TODAY Sports

Mad Bum a connu une hausse de popularité en 2014 avec des séries éliminatoires exceptionnelles lui permettant d'amasser au passage le titre de MVP et du même coup, son troisième titre de Champions du monde avec les Giants de San Francisco.

On sait tous que Madison Bumgarner est un excellent lanceur, mais si l'on regarde ses statistiques de plus près, on remarque qu'il a aussi deux titres de Silver Slugger pour ses prouesses dans le rectangle des frappeurs. Le géant de 6'5 et 250 livres a une moyenne au bâton de seulement 0.182 en carrière, mais au cours des trois dernières années, il a en moyenne dix points produits et quatre circuits.

Crédit: Jake Roth USA Today Sports
Crédit: Jake Roth, USA Today Sports

Le 2 juin 2016, Ryan Spaeder a tweeter une statistique intéressante. À ses 190 dernières présences au bâton, Mad Bum a réussi 11 circuits. Deux autres joueurs avaient les mêmes chiffres que lui : Mike Trout et Bryce Harper! Bumgarner a même déjà deux circuits contre Clayton Kershaw, c'est autant que Jay Bruce, Carlos Gonzalez et Giancarlo Stanton! En plus d'avoir frappé des longues balles contre Kershaw, il en a aussi contre Zack Greinke, Jacob deGrom et Jeff Locke.

En 2014 contre les Diamondbacks de L'Arizona, Bumgarner a cogné son deuxième grand chelem de la saison. Ce circuit de quatre points a aussi écrit l'histoire puisque plus tôt dans la rencontre, son coéquipier Buster Posey avait fait de même pour donner les devants (4-1) aux Giants. Les deux devenaient ainsi le premier tandem lanceur-receveur à frapper un grand chelem dans la même rencontre.

Crédit: Jason O. Watson, Getty Images
Crédit: Jason O. Watson, Getty Images

Le 30 juin dernier, Bruce Bochy a même décidé de ne pas utiliser de frappeur désigné dans une rencontre inter-ligue contre les A's d'Oakland. La ligue a aussi dû refuser la présence de Baumgarner au concours de coups de circuit disputé en juillet.

Plusieurs lanceurs se démarquent de plus en plus avec leur bâton, Jake Arrieta, Patrick Corbin, Jason Hammel et Zack Greinke entre autres. Croyez-vous qu'un lanceur devrait se concentrer sur ce qu'il a à faire sur le monticule ou si plus de lanceurs devaient s'entraîner à frapper des balles avec aplomb? Et que pensez-vous de la possibilité d'abolir le frappeur désigné?

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Personne ne veut de Carlos Gomez?

Les espoirs méconnus des Pirates

Suivant

Laisser un commentaire